la gayatri

Download La Gayatri

Post on 16-Oct-2015

73 views

Category:

Documents

1 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1La Gayatr iLa reine des mantrasLe soutien de toute forme vivante

  • 2 Lorsquun nouveau-n sort du ventre de sa mre, on considre que lanaissance est naturelle. Cet tat naturel, cest une premire naissance.Mais lorsque le Gayatri vous a t donn, cest comme si laube dunedeuxime naissance vous avait t donn. Sathya Sai Baba

    Ce travail est une compilation des ouvrages suivants :

    "pratique de la mditation" de Michel Coquet, dition Lor du temps " LOrdre Universel" de Sathya Sai Baba, dition Sathya Sai France, dans Prema, mars 1994."Gayatri, the highest mditation" par Sadguru Sant Keshavadas. Cassettes d'Omnia, discours de Pastor. ASBLOmnia Belgique." La science des mantras " de Kailash Vajpeyi, diteur Guy Trdaniel

  • 3Philosophie de la discipline de la Gayatri

    " De tous les mantras, le suprme et le plus puissant est le grand et glorieux Gayatri mantra.Il est le support pour le chercheur de Vrit qui croit en son efficacit, en son pouvoir et en sa gloire, qu'il soitde n'importe quelle caste, credo, religion ou secte. C'est seulement sa propre foi et puret de coeur quicomptent rellement. En effet, la Gayatri est une arme spirituelle invincible, une vritable forteresse qui gardeet protge son adorateur, qui le transforme en divin, le bnit avec la lumire brillante de l'illuminationspirituelle la plus haute.Quelle que soit votre Ishta-Devata (forme divine d'lection), la rptition rgulire de quelques malas(chapelet) de Gayatri chaque jour, accordera tout ce qui vous est auspicieux et bienveillant, maintenant et plustard.Il est faux de concevoir la notion que la Gayatri est seulement destine la classe choisie des brahmanesorthodoxes. Il est universellement applicable car elle n'est rien d'autre qu'une ardente prire pour la lumire,adresse l'Esprt Suprme tout-puissant.C'est vraiment l'exclusive "lumire-guide" transcendantale pour l'humanit.C'est le plus grand de tous les mantras et la dit qui le reprsente est Parabrahman lui-mme.Toutefois, il est valable pour tous les types d'aspirants, car il est conu pour le culte de Dvi, du SeigneurHari, d'Aditya ou soleil, et aussi pour Nirguna, culte de Brahman.Le "tejas" du clibataire passe par le Gayatri-japa. Le support et la prosprit du pre de famille est nouveaula Gaytri, la force et la consolation du "reclus" est encore la Gayatri. Donc partir du moment o le jeunetudiant a reu l'investiture du cordon sacr jusqu'au moment o il entre dans le glorieux tat de sannyasin(renonant), cest--dire durant toute sa vie, le mantra Gayatri est son guide constant, son support et sa force.Pour lui, le Gayatri mantra est le summum bonnum de la vie.Si vous commencez rgulirement la journe avec la rptition de la Gayatri, vous pourrez sentir le pouvoirmerveilleux qui drive d'elle...Fixez un moment particulier pour le japa et tenez-vous y rgulirement. Au moins 108 Gayatri doivent trercits quotidiennement en une fois. Il vous gardera de tous les dangers, vous donnera la force infinie poursurmonter les obstacles et vous conduira vers les sommets de la splendeur, du pouvoir, de la paix et de labatitude. "

    Tir du livre "Sadhana" de Sri Shivananda.

  • 4La Gayatri : la plus grande des invocations" Tout ce qui est visible resplendit dans la Gayatri, car Vak (la parole personnifie) est Gayatri et tous lesobjets sont Vak, dsigns et dnombrs par Vak. Vak est la parole ou le son. C'est Vak qui les dcrit, c'estVak qui les nonce et c'est Vak qui les montre.La Gayatri a quatre pieds (les Vdas) et six catgories qui sont la parole, les objets, le monde, le corps, lesouffle et le cur.Le Purusha qui est clbr par cette Gayatri est vraiment lev, sacr et glorieux. Cette multiplicit d'objetsn'est qu'une fraction de son corps. Le nombre des objets, leur nature, leur mesure et leur signification sontau?del de la comprhension et ne reprsente pourtant qu'un quart de Sa magnificence. Les trois autres quartssont Sa forme lumineuse et immortelle.Il est impossible de saisir le mystre de cette forme pleine de splendeur. Ce Purusha indiqu par la Gayatri faiten ralit rfrence Dieu. On dit de Lui qu'Il est au-del de la comprhension de l'homme. C'est Sacaractristique l'tat de veille. Quand l'homme rve, ce Purusha se trouve au sein de sa personnalit. A l'tatde sommeil profond, il est l'intrieur de son coeur, Il le remplit et le comble.Quiconque connat cette vrit atteint la plnitude et Dieu. Autrement dit, celui qui est tmoin des trois tatsque sont l'veil, le rve et le sommeil profond, est lui-mme Dieu.Les sages des temps anciens disaient: "Lorsque celui qui est n deux fois cesse de pratiquer le rite quotidiendu sandhya, il tombe en perdition." Voil ce que dit la tradition (Smriti). Ceux qui ngligent le rite dusandhya n'ont pas le droit d'accomplir un autre rite. Les sages obtenaient une longue vie, le renom, la gloire, lasagesse et la splendeur divine parce qu'ils accomplissaient le rite du sandhya durant de nombreuses annes.Manu aussi le dit. Par consquent aucun brhmane ne peut mriter ce titre s'il ne mdite pas sur la Gayatri. "

    (Sathya Sai)

    Evidemment, le terme brhmane dsigne dans ce contexte l'homme qui a ralis la ralit divine et qui s'estpurifi par la pratique de la contemplation incessante de Dieu.Cela n'a rien voir avec la caste ou mme la religion. Mais ceux qui ont hrit du nom de brhmane ont laresponsabilit particulire d'adhrer au rite du sandhya et de la Gayatri.Depuis des milliers dannes, cette formule est rcite par tous les brhmanes et initis qui aspirent atteindrel'tat de Brahman, l'tat de parfaite ralisation divine. Trois fois par jour, le regard dirig vers la lumire dutroisime oeil entre les sourcils, le brhmane rcite douze fois sa formule mantrique.A l'aurore, il visualise la desse Gayatri, midi la desse Savitri, et au crpuscule la desse Sarasvati. Cetteprire d'invocation est adresse une desse solaire. En effet, la formule est compose de deux fois douzesyllabes, comme il convient une formule solaire.

  • 5L'initiation du BrhmaneLe rite le plus important pour un jeune hindou est l'investiture du cordon sacr, upanayana. C'est l'instant leplus solennel de sa vie car, par le jeu du rituel, il peut devenir un vritable fils de Brahman, ce qui lui confreune place privilgie dans les rangs des deux-fois ns (initis).L'ge de cette crmonie varie. Elle peut avoir lieu aux environs de la cinquime anne, mais en rglegnrale, huit ans est considr comme l'ge idal.La crmonie est complexe. Elle comprend une nuit de silence total o le corps de l'enfant est enduit de pithi.Puis vient la coupe des cheveux, le bain du postulant, le repas symbolique qui dsormais sera pris non plusdans le cadre familial mais entre garons. Vient alors le rituel lui ordonnant de toujours porter une piced'toffe autour des reins. On lui remet ensuite le cordon, pendant que son prcepteur ou gourou rcite unmantra appropri. Le futur initi fait face au soleil, tenant le cordon entre le pouce et le petit doigt de chaquemain. Lorsque le mantra est termin, l'aspirant se passe le cordon sacr qui dsormais ne le quittera plus, carc'est par lui qu'il est purifi et protg. S'il vient en tre spar par accident matriel, l'intress noue alorsson charpe la manire du cordon et rcite tout de suite la Gayatri, car elle seule peut remplacer le cordon.Aprs cette phase cruciale de la crmonie, on lui remet des objets rituels, ou leur symbole correspondant, eton en arrive la transmission de l'eau des mains du gourou dans celles du nouvel initi, ainsi qu' la donationd'un nom nouveau, comme il convient un deux fois-n.Aprs que le gourou l'ait reconnu comme son disciple, ce dernier tourne trois fois autour du feu; suit alors latransmission de commandements portant sur les devoirs de son nouveau statut de brhmane.Dsormais, il devient digne de recevoir le fameux mantra Gayatri et la juste manire de le prononcer.Lejeune brhmane s'asseoit au nord du feu sacr. Il fait face l'ouest, alors que le gourou est face l'est. Puis,il salue son matre, tous les deux tant tout proches, leurs ttes sont recouvertes d'un grand chle afin deprserver la transmission de matre disciple de toute influence ngative, et surtout d'oreilles indignes. Lesmots du mantra Gayatri sont murmurs l'oreille droite du futur prtre, oreille qui devient immdiatementsacre et s'il arrive un jour que le cordon soit souill, cest cette oreille qu'il est accroch, redevenant ainsiparfaitement pur.D'autres phases du rituel suivent ensuite jusqu' la fin de la journe. De nos jours, cette crmonie est souventaccomplie en une journe, mais l'origine cela durait trois jours.Un brhmane doit avoir au cours de sa vie rcit la Gayatri deux millions quatre cent mille fois, et certainsriches brhmanes, peu avant leur transition s'ils ne sont pas srs d'avoir atteint le nombre voulu, invitentd'autres brhmanes lors de certains festivals afin que la formule soit chante leur place. A titre d'exemple,disons qu'il faudrait 50 brhmanes rcitant 4 000 fois la Gayatri, et cela pendant 12 jours. Quoi qu'il en soit,mme si cet accomplissement du devoir est en soi de bonne augure, il n'apportera pas au vieux brhmane, lebnfice qu'il aurait eu la rciter lui-mme.J'insiste sur ces dtails pour que l'on prenne bien conscience de l'importance de cette invocation mystique etocculte, pour que la foi en sa puissance s'imprgne dans votre coeur comme elle l'est dans le coeur des plusgrands saints, yogis et raliss que ce vaste pays de lumire a vu fleurir.L'un des thmes chers l'Avatar Sathya Sai Baba est l'ducation des enfants et la restauration de la pure etantique tradition vdique, le Sanathana Dharma. Rompant avec la doctrine des anciens comme le fit le Christen son temps, il annonce la priorit l'esprit sur la lettre et annonce que dans notre re profondmentmatrialiste, il devient ncessaire que chaque individu soit mme de trouver les meilleurs moyens de se

  • 6librer de l'emprise des mirages qui voilent la ralit divine. Aujourd'hui, trop nombreux sont les brhmanesmalhon